Bonsoir à toutes et à tous,

J’espère que vous vous portez bien et que vous passez un bon début de semaine.

Nous sommes officiellement en été et cela me donne envie de danser, pas vous ? En ce début de saison, j’ai envie de vous parler d’une danse que j’affectionne particulièrement, le flamenco.

Saviez-vous que cette danse était apparue au 18ème siècle en Andalousie ?

À l’origine, le flamenco consistait en un simple chant a cappella (cantes a palo seco (en)) dont le premier genre fut la toná (es), établie dans le triangle formé par Triana, Jerez et Cadix. Les claquements des mains pour accompagner ce chant s’appellent palmas, la danse, el baile (bailaor pour le danseur). La percussion se fait souvent avec le cajon, rapporté du Pérou par Paco de Lucía, avec les pieds (zapateado, une sorte de claquette inspirée de la danse de groupe de type traditionnel dite « chacarera » toujours pratiquée dans certains pays d’Amérique latine) et les castagnettes d’origine arabe (égyptienne) suivies du mouvement des poignets, une fusion stylistique entre la chacarera, le mouvement artistique du toreo de salon, et de danse du ventre. La guitare classique en français est la guitara flamenca. La musique peut être nommée el toque.

Le flamenco a été inscrit par l’UNESCO au patrimoine culturel immatériel de l’humanité le

Si vous avez envie d’en découvrir un peu plus sur cette danse voire même de la pratiquer, vous pouvez joindre l’utile à l’agréable en participant au séjour “Flamenco et plus !”, proposé par le Village des Sens du 19 au 26 août.

Vous pouvez, si vous le souhaitez, retrouver le programme complet du séjour ainsi que tous les détails sur notre site internet levillagedessens.fr.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne fin de soirée et j’espère avoir tenté quelques unes de mes lectrices ou peut-être lecteurs à danser le flamenco tout l’été.

A bientôt,

Marie-Christine Malnoë

(Le Village des Sens)